Les petites vacances, court-métrage de Louise Groult, étudiante à la FEMIS, nous montre les premières expériences amoureuses de deux cousines aux caractères très éloignés : l'une est extravertie et l'autre, Charlotte semble plus réservée.
Malgré leurs différences, elles sont toutes les deux enfermées dans ce décor terne de Normandie et dans leurs nouvelles "romances". Tandis que l'une cède aux avances du premier garçon de son âge qui l'accoste, Charlotte elle, cherche une "histoire vraie". Elle rencontre un jeune homme plus âgé avec qui s'instaure une complicité ambigüe puis une froide attirance. Celui-ci est inaccessible, ce qui le rend attrayant aux yeux de Charlotte mais qui va également causer sa déception.
Un parallèle s'installe entre ces deux femmes, qui expérimentent leur sexualité de façon différente mais qui finissent toutes deux déçues et honteuses.
Dans ce film, une grande importance est laissée au jeu d'acteur, tout nous est montré mais rarement dit, ce qui rend le film intéressant ce sont les regards et les gestes des personnages.
Finalement le film se clôt sur Charlotte qui enterre littéralement cet homme et leur expérience ensemble, elle tourne la page sur ce qui vient d'arriver et marque son renouveau.

Océane R. et Tom LG.