Chaque 25 novembre a lieu la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes et des filles.


Du Nigeria au Brésil, de la France à l'Inde, aucun pays n'échappe à la pandémie de Covid-19. Aucun n'échappe non plus à l'explosion des agressions subies par les femmes :  la crise sanitaire a mis partout en lumière le fléau des violences sexistes et sexuelles donnant cette année une résonance particulière à cette journée.


Si la mobilisation sur le terrain reste incertaine à cause des restrictions sanitaires, le soutien à cette lutte peut encore se manifester visuellement et dans les contenus : une exposition dédiée à cette journée importante est visible au CDI jusqu'au 18 décembre, ainsi qu'une sélection thématique d'ouvrages (livres documentaires, articles de revues, fictions) à découvrir ici.